BMW A LA FIBRE CARBONE.
BMW A LA FIBRE CARBONE.
BMW A LA FIBRE CARBONE.

L’INNOVATION CARBONE DE SÉRIE CHEZ BMW.

Depuis longtemps, l’Aéronautique et le sport automobile utilisent à grande échelle la fibre de carbone. Aujourd’hui, BMW conçoit une automobile conçue autour de ce matériau high-tech et destinée à devenir dès 2013 une voiture de série : la BMW i3. Découvrez l’innovation carbone selon BMW.

BMW A LA FIBRE CARBONE.

LA FIBRE DE CARBONE, UN SOLIDE POIDS PLUME.

La « fibre de carbone » est un matériau composite robuste, très résistant à la corrosion et particulièrement léger. Ces propriétés physiques ont depuis longtemps intéressé les industriels qui parlent de PRFC, ou Plastique Renforcé de Fibre de Carbone. Dès les années 2000, l’aéronautique a intégré ce matériau dans la conception et la fabrication de certaines pièces, telles que les inverseurs de poussée de l’A380...Une grande partie du fuselage du nouveau Boeing 787 Dreamliner est également composée de PRFC, le rendant plus résistant et léger qu’un fuselage classique en aluminium, donc permettant d’importantes économies de carburant. Encore très onéreux il y a quelques années, les procédés de mise en forme du matériau composite ont été améliorés afin d’en maîtriser les coûts et le temps de fabrication...Désormais le PRFC est utilisé dans la construction d’objets premium de grande consommation : ordinateurs portables, skis, cordes de guitare, raquettes de tennis ou cadres de vélos haut de gamme. Les ingénieurs de BMW étudient en permanence les moyens d’optimiser la construction, la résistance mécanique ou encore la réduction ciblée de masse des voitures...Déjà présent dans certaines BMW, comme le toit de la BMW M3, l’utilisation du PFRC est aujourd’hui, pour la première fois dans le secteur automobile sur de grandes séries, déjà en production dans les usines de BMW.

BMW A LA FIBRE CARBONE.

LA BMW i3 : CONÇUE AUTOUR DE LA FIBRE DE CARBONE.

Avec le lancement annoncé de la marque BMW i, BMW repense les solutions de mobilité durable en version Premium. La nouvelle BMW i3, déjà en cours de production à Leipzig, a été spécialement conçue pour les zones urbaines. Elle est 100 % électrique. Vous la connaissiez peut être déjà sous son nom de concept : Megacity Vehicle. Dans la BMW i3, le PRFC est au cœur de l’architecture « LifeDrive » de BMW. Le Plastique Renforcé de Fibre de Carbone est utilisé dans la fabrication de l’habitacle, appelé le module « Life »...Ce module est ultra-résistant et extrêmement léger. Il repose sur le module « Drive », un châssis tout en aluminium qui intègre la batterie, le moteur ainsi que les fonctions structurelles et de sécurité. La construction globale de la voiture, allégée d’environ 50 % et le centre de gravité abaissé, offrant au conducteur plus de dynamisme ainsi qu’une autonomie électrique supérieure, sans renoncer à la solidité de l’ensemble. Parce que le plaisir de conduire prévaut chez BMW...Le bénéfice est également esthétique. Plus malléable, plus facile à travailler que l’acier ou l’aluminium, le PRFC permet en effet la création de nouvelles formes et offre une plus grande fluidité des lignes.

BMW A LA FIBRE CARBONE.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SELON BMW.

Pionnier en matière de développement durable, BMW affirme et renforce sa stratégie EfficientDynamics avec le PRFC. Cette vision holistique de la construction automobile est l’illustration parfaite des nouveaux concepts appliqués par BMW, tant sur le plan du développement durable, des performances, de la sécurité que du design. D’ici 2013, BMW prévoit ainsi de faire de son usine de Leipzig le berceau de la production responsable du groupe...Près de 400 millions d’euros seront investis dans de nouvelles installations et pas moins de 800 emplois seront créés en vue de la production des BMW i3 et BMW i8. BMW crée ainsi à Leipzig le plus grand centre européen de production liée à l’électro-mobilité. BMW pense également au recyclage des matériaux et a largement intégré cette étape du cycle de vie de ses futures automobiles...En plus de ses qualités mécaniques exceptionnelles, le PRFC est en effet très facile à recycler et offre un cycle de service quasi-infini. Le process de recyclage de ce matériau permet de récupérer les fibres de carbone, qui pourront ensuite resservir dans la fabrication de biens de consommation courante tels que les ordinateurs portables. Parce que pour BMW, une voiture propre ne se contente pas d’être une voiture qui consomme peu, cela doit aussi être une voiture qui sait se recycler.

Galerie d'images